Menu Fermer
0 Résultat

Investir dans l’immobilier au Luxembourg

Si vous souhaitez placer vos liquidités ou financer votre investissement, une solution intéressante consiste à investir dans l’immobilier. En effet, au Luxembourg, l’immobilier prend de la valeur d’année en année.

Cette démarche permet de :

  • se constituer un patrimoine, qui pourra être transmis à ses descendants ;
  • disposer de revenus supplémentaires et réguliers si le bien est mis en location ;
  • réaliser une plus-value (imposable) lors de la revente du bien quelques années plus tard, plus-value qui peut être réinvestie dans l’immobilier(1)(2) ;
  • Faire fructifier son investissement.

Investir dans la pierre au Luxembourg, une bonne idée ?

Le rendement d’un investissement locatif dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de logement (appartement / maison, neuf, ancien ou rénové) ;
  • sa localisation ;
  • les loyers moyens en vigueur pour ces types de biens ;
  • votre taux d’imposition.

S’il est vrai que les prix d’acquisition élevés au Luxembourg menacent cette rentabilité, investir dans la pierre au Grand-Duché reste toutefois intéressant :

  • le retour sur investissement est plus élevé qu’une épargne classique, dont les taux sont proches de 0 ;
  • vous pouvez espérer réaliser des plus-values(1).  Actuellement, la croissance des prix du logement y est en effet plus forte (+ 4,9% en moyenne chaque année depuis 2010 selon Eurostat) que dans les autres pays de l’Union européenne (+ 1,8%)(3) ;
  • vu la demande importante en logement, le risque de voir son bien rester vacant, entre deux locataires par exemple, est relativement restreint au Luxembourg ;
  • les coûts liés à l’acquisition et l’impôt foncier sont relativement très bas par rapport aux pays voisins.

Quel est l’impact fiscal d’un investissement immobilier ?

En tant que résident fiscal luxembourgeois, vos revenus provenant de la location ou de la plus-value d’un bien doivent être renseignés dans votre déclaration d’impôts sur les revenus. Vous serez imposé au Luxembourg, sur les loyers pour un bien au Luxembourg, perçus au cours de l’année d’imposition.

Pour un bien à l’étranger, l’imposition se fera dans le pays où le bien immobilier est situé. Cependant, ces revenus de location du bien situé à l’étranger  seront pris en compte pour calculer votre taux d’imposition au Luxembourg. Ce taux d’imposition ainsi obtenu est appliqué sur les revenus imposables au Luxembourg (réserve de progressivité).

Par contre, vous pourrez déduire tous vos frais d’obtention de vos revenus locatifs

Ces frais d’obtention concernent principalement :

  • L’ensemble des intérêts débiteurs du crédit immobilier lié au logement donné en location ;
  • Les frais de financement : commission unique, acte d’inscription hypothécaire, frais d’instruction du dossier ;
  • L’impôt foncier et les taxes communales ;
  • Les frais d’entretien et de réparation ;
  • Les primes d’assurances, comme la responsabilité civile, l’incendie, etc.
  • L’amortissement : calculé sur base du prix d’achat ou de construction du bâtiment, hors terrain, auquel sont ajoutés les frais d’enregistrement et la TVA. Le terrain, lui, ne peut pas être amorti. Si son prix n’est pas connu, il est permis, sauf stipulation spéciale, de l’évaluer à 20% du montant de l’acquisition du bâtiment.

Astuce

Saviez-vous que le taux d’amortissement varie en fonction de l’âge de l’immeuble ? En effet, il est de :

  • 6% pour un bâtiment de moins de 6 ans ;
  • 2% pour un bâtiment de 6 à 60 ans ;
  • 3% pour un bâtiment de plus de 60 ans.

A noter que l’avantage fiscal sera plus ou moins important en fonction de la durée de détention de l’immeuble loué.

Quelles solutions pour financer un investissement locatif ?

En fonction de l’objectif de votre investissement immobilier, votre conseiller BGL BNP Paribas vous guidera vers la formule de financement la mieux adaptée à votre projet(4).

Dans le cas d’un investissement locatif, vous avez accès à tous les types de financement. Les solutions suivantes sont généralement les plus utilisées :

  • prêt à taux variable : remboursez de manière anticipée le crédit à tout moment, sans aucune indemnité ni pénalité ;
  • prêt in fine : avec ce type de crédit immobilier, vous ne remboursez pas de capital avant la fin de l’échéance du prêt. Seuls les intérêts sont dus.

Les intérêts peuvent être déduits fiscalement lors de votre déclaration fiscale pour un bien immobilier situé au Luxembourg. Pour les biens immobiliers situés à l’étranger, le traitement fiscal des intérêts débiteurs en relation avec ce bien est soumis aux dispositions fiscales de ce  pays.

BGL BNP Paribas est aussi en mesure de vous proposer des prêts personnalisés, adaptés à votre situation.

Les délais de réponse tiennent compte dans la mesure du possible des délais que vous souhaitez. Ainsi, nous mettons tout en œuvre pour vous permettre de saisir les opportunités qui se présentent.

Bon à savoir

Des fonds propres, de l’ordre de 20%, sont nécessaires pour pouvoir investir dans l’immobilier locatif.

Acheter une résidence secondaire à l’étranger

Acheter une résidence secondaire est davantage un investissement plaisir que financier. Il s’agit de trouver une maison pour passer ses vacances, pour profiter du climat ou pour préparer la vie après le départ en retraite.

Quelles sont les conditions de financement d’une résidence secondaire ?

La seule condition est d’être déjà propriétaire au Luxembourg, afin que la banque puisse prendre une hypothèque sur ce bien situé au Grand-Duché.

Dans le cas contraire, vous devrez pouvoir apporter des fonds propres, disposer de dépôts titres ou de liquidités afin de garantir l’acquisition.

Quelles sont les solutions de financement pour une maison secondaire ?

En fonction de votre situation, différentes formules de financement sont envisageables :

  • prêt hypothécaire classique ;
  • plan de remboursement personnalisé : composez, à la carte, votre prêt selon vos capacités financières et le bien que vous souhaitez acquérir.

Bon à savoir

Les intérêts débiteurs d’un crédit immobilier souscrit pour le financement d’une résidence secondaire au Luxembourg ne sont pas déductibles lors de votre déclaration fiscale.  Le traitement fiscal des intérêts débiteurs liés à un bien situé à l’étranger suit les dispositions fiscales de ce pays.

(1) Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement.
(2) Les plus-values réalisées sur des immeubles qui ne sont pas la résidence principale sont imposables à taux plein pour toute revente endéans une période de 2 ans et au moitié taux global pour les ventes immobilières plus de ans après leur acquisition. Les ventes de biens immobiliers sont en principe taxables dans le pays où l’immeuble est situé.
(3) Source : Nexvia
(4) Offre soumise à conditions, sous réserve d'acceptation de votre dossier par la banque.

Documentation ()