Menu Fermer
La banque d'un monde qui change
0 Résultat

1. Définir le budget consacré à votre logement

Devenir propriétaire d’un logement n’est pas un acte anodin. C'est un projet qui s’anticipe. Avant de se lancer tête baissée dans la recherche d’une maison ou d’un appartement, il est essentiel de bien définir votre budget: 

  • Quelle somme en capital pouvez-vous consacrer à votre projet immobilier?
  • Quelles sont vos capacités de remboursement mensuel?

Grâce à cette première étape, vous vous protégez d’éventuelles désillusions et vous ne perdez pas de temps dans la recherche d’un bien qui ne correspondrait pas à vos capacités d’investissement. Vous évitez aussi de voir votre demande de prêt immobilier refusée alors que vous avez déjà signé un compromis de vente.

Pour fixer au mieux votre budget et prévoir le plan de financement dédié à votre premier achat immobilier, nous vous recommandons d’estimer votre capacité d’emprunt en quelques clics via notre calculatrice en ligne ou de nous rendre visite en agence.

Bon à savoir

Le montant que vous allez pouvoir emprunter pour devenir propriétaire dépend de votre apport personnel, de vos revenus et de vos éventuels autres crédits en cours. Pour évaluer votre capacité à rembourser votre prêt hypothécaire, le banquier calcule le ratio entre l’ensemble de vos charges récurrentes, y compris les mensualités d’emprunt, et vos revenus totaux. Idéalement, pour obtenir un prêt immobilier, votre reste à vivre doit vous permettre de conserver un niveau de vie confortable.

2. Cibler votre recherche de logement

Au-delà du budget, il convient aussi de déterminer les grands critères auxquels doit répondre votre logement: 

  • Le type de bien: appartement indépendant/en résidence, maison mitoyenne/unifamiliale,
  • Sa localisation: secteur géographique et infrastructures environnantes,
  • Son état: à rénover, neuf, ancien, moderne,
  • Ses caractéristiques: surface habitable, nombre de chambres, présence de différents niveaux, etc.

Devenir propriétaire, un acte courant au Luxembourg

Les résidents luxembourgeois semblent avoir une brique dans le ventre. Plus de 67% des ménages au Luxembourg sont en effet propriétaires de leur logement.

3. Trouver le bien qui vous correspond

Votre budget et vos critères de recherche fixés, il est temps de vous lancer dans la recherche de votre futur bien immobilier. Celle-ci peut s’effectuer via: 

  • Des agences immobilières physiques ou en ligne,
  • Des sites web spécialisés,
  • Des petites annonces dans les journaux,
  • Le bouche-à-oreille.

Lors de vos visites, vérifiez l’état de la plomberie et de l’électricité, la présence d’humidité éventuelle, l’isolation du bâtiment, etc. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un connaisseur pour vous conseiller. Accordez aussi de l’importance à l’environnement du bien immobilier: nuisances sonores, présence d’écoles, de commerces, de transports publics.

4. Conclure votre premier achat immobilier

Plusieurs visites sont souvent nécessaires avant de dénicher la perle rare. Mais ça y est, vous avez trouvé le logement idéal à vos yeux ! Avant de devenir propriétaire, il reste toutefois quelques formalités à effectuer. La première consiste à signer le compromis de vente et à désigner un notaire qui effectuera l’acte de vente après signature du compromis.

Le compromis signé, vous devrez vous adresser à nouveau à votre banque afin d’obtenir une offre de prêt immobilier. Celle-ci comprend la durée du remboursement et le type de taux (fixe, variable, fixe révisable) de votre crédit. Afin de vous proposer une solution de financement adaptée, vous devez lui remettre différents documents: 

  • Pièce d’identité,
  • 3 fiches de salaire,
  • Compromis de vente signé,
  • Preuve de fonds propres,
  • Mouvements sur les comptes d’autres banques,
  • Photos du bien,
  • Preuves de revenus récurrents,
  • Preuves de charges récurrentes. 

En fonction de votre profil et de votre projet, la Banque peut vous demander des documents supplémentaires.

Pour obtenir un prêt immobilier aux meilleures conditions, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Préparez solidement votre dossier, soldez vos éventuels crédits à la consommation et ne soyez pas à découvert.

Sur base de votre dossier, la banque vous remet une offre de crédit. Vous avez 14 jours (en cas de prêt à taux fixe)/30 jours (en cas de taux variable) pour vous décider. Une fois l’offre signée, il vous reste à transmettre cette information au notaire et à prévenir le propriétaire de votre logement actuel. De son côté, la banque donnera les instructions concernant l’hypothèque à prendre sur le bien pour que les notaires préparent les actes.

  • Qu’est-ce qu’une hypothèque sur un bien immobilier?

    Un prêt immobilier est dans la plupart des cas assorti d’une hypothèque. Cette dernière est une sureté réelle qui permet à la banque de se saisir du bien dans le cas où vous ne parviendriez pas à rembourser votre crédit.

Bon à savoir

Retrouvez sur le site de la Chambre des Notaires du Grand-Duché de Luxembourg tous les notaires actifs dans le pays.

  • Qu’est-ce qu’un compromis de vente ?

    Le compromis de vente est un contrat qui engage les deux parties, le vendeur et l’acquéreur, à conclure la vente du bien au prix fixé. Ce compromis pourra faire l’objet d’un enregistrement et d’une authentification de la part du notaire. Étant donné le caractère définitif de ce document, il est conseillé d’y ajouter une clause suspensive dans le cas où vous n’avez pas encore obtenu l’accord de votre banque concernant le prêt destiné à financer l’acquisition du logement.

5. Assurer votre logement

Devenir propriétaire est un engagement important, tant financièrement qu’humainement. C’est pourquoi il est important de sécuriser votre investissement et votre nouveau bien.

Pour vous protéger, vous et votre logement, la banque vous demande de souscrire à deux types d’assurance en cas de prêt hypothécaire: 

  • Une assurance Solde Restant Dû: il s’agit d’une assurance décès à capital décroissant qui assure le remboursement de votre prêt dans le cas où un évènement malheureux surviendrait. Sans cette assurance, le remboursement du solde du prêt devrait être supporté par votre co-emprunteur ou par vos proches.
  • Une assurance Incendie-Responsabilité Civile: selon les conditions fixées par le contrat, elle couvre l’habitation et son contenu contre les dommages tels qu’un incendie ou une explosion.

6. Signer les actes: dernière étape avant de devenir propriétaire

La fin approche : votre premier achat immobilier est sur le point de se réaliser ! Ne reste plus qu’à signer les actes chez le notaire afin que la propriété du bien soit transférée du vendeur à l’acheteur.

Quelques jours avant cette signature, le notaire fait l’appel de fonds auprès de la banque. Vous devez autoriser la banque à verser les sommes requises à l’étude notariale. Le montant versé correspond au prix d’acquisition du bien et aux frais de notaire.

Pour acquérir un bien, il faut s’acquitter des droits d’enregistrement et de transcription, calculés en fonction du prix du bien immobilier acheté. Le taux standard est de 7%. Ce poste de frais peut toutefois être diminué grâce au crédit d’impôt de 20 000€ par acquéreur, octroyé par le gouvernement dans le cadre du Bëllegen Akt. Le remboursement des frais engagés par le notaire ainsi que ses honoraires sont les autres composantes du coût de l’acte de vente. À cet acte de vente s’ajoute généralement un acte hypothécaire. Son prix dépend quant à lui du montant du prêt, majoré dans la plupart des cas de 10 % afin de couvrir les éventuels frais que la banque devrait supporter en cas de défaut de remboursement.

Une fois toutes ces formalités administratives effectuées, vous allez obtenir les clés de votre nouveau logement. Félicitations, vous êtes propriétaire !

  • Comment devenir propriétaire sans apport financier ?

    Disposer d’une épargne constitue un atout essentiel si vous désirez devenir propriétaire. Plus ce montant en capital est important, plus la banque vous offrira des conditions avantageuses pour votre crédit immobilier. Dans la plupart des cas, les banques vous demanderont de disposer du capital nécessaire pour couvrir les frais accessoires et d’apporter au moins 10 % du prix de votre futur bien pour vous accorder le prêt. Chez BGL BNP Paribas, nous analysons votre projet dans son ensemble, nous nous adaptons à votre situation et privilégions le dialogue pour trouver avec vous une solution qui vous permettra de réaliser votre acquisition.