Menu Fermer
La banque d'un monde qui change
0 Résultat

Comment paie-t-on ses impôts au Luxembourg ?

Au Luxembourg, les revenus provenant d’une activité salariée ou d’une pension sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Cet impôt sur le revenu est prélevé à la source, par votre employeur. C’est sur base de la carte d’impôt, aussi appelée fiche de retenue d’impôt, qu’est calculé l’impôt qui sera versé par l’employeur à l’administration fiscale.

Ce montant est donc directement déduit de votre rémunération brute, négociée avec votre employeur.

Bon à savoir

La carte d’impôt est envoyée par courrier par l’administration fiscale au domicile du contribuable chaque année, généralement avant la fin du mois de mars, ou en cas de changement de situation personnelle (mariage, naissance d’un enfant, etc.).

Dès réception de cette carte, remettez-la à votre employeur.

Les revenus luxembourgeois doivent-ils être déclarés ?

Malgré cette retenue à la source, vous devez, dans certains cas (voir ci-dessous), déclarer vos revenus luxembourgeois par le biais d’une déclaration d’impôts à déposer auprès de l’Administration des contributions directes.

Il est alors possible que vous deviez payer des impôts supplémentaires ou, au contraire, que l’administration fiscale vous reverse une partie de vos revenus.

Si vous êtes salarié luxembourgeois mais que vous résidez en Belgique, en France ou en Allemagne, sachez que vos revenus luxembourgeois sont exonérés d’impôts dans votre pays de résidence grâce à des conventions fiscales bilatérales conclues entre les États.

Ils doivent néanmoins y être déclarés, à travers une déclaration fiscale remise dans votre pays de résidence, et ce même si vous remplissez une déclaration d’impôts au Luxembourg.

Comment le taux d’imposition est-il calculé ?

Au Luxembourg, trois classes d’impôts, nommées 2, 1a et 1, sont déterminées en fonction de plusieurs critères :

  • votre situation matrimoniale (célibataire, marié, divorcé, veuf, etc.) ;
  • votre statut parental (enfants à charge ou non) ;
  • votre statut de résident ou non-résident ;
  • votre âge.

C’est sur base de cette classe d’impôt et en tenant compte du montant de vos revenus que le taux d’imposition est calculé. Plus vos revenus sont importants, plus le taux d’imposition est élevé.

Découvrir ma classe d’impôt

Pour les non-résidents :
 

Statut
 Sans enfants  Avec enfants(s) ayant droit à une modération d'impôts  Âgé de plus de 64 ans
Célibataire 1 1a 1a
Marié imposé collectivement en prenant en compte les revenues luxembourgeois et étrangers** 2 2 2
Marié et imposé séparément sur les seuls revenus luxembourgeois*** 1 1 1
Marié mais n'ayant ni demandé d'imposition collective ni individuelle**** 1 1 1
Divorcé ou séparé depuis moins de 3 ans et bénéficiant de la période transitoire 2 2 2
Divorcé ou séparé depuis plus de 3 ans 1 1a 1a
Veuf depuis moins de 3 ans 2 2 2
Veuf depuis plus de 3 ans 1a 1a 1a

Pour les résidents :
 

Statut
 Sans enfants  Avec enfants(s) ayant droit à une modération d'impôts  Âgé de plus de 64 ans
Célibataire 1 1a 1a
Marié imposé collectivement 2 2 2
Divorcé ou séparé depuis moins de 3 ans 2 2 2
Divorcé ou séparé depuis plus de 3 ans 1 1a 1a
Veuf depuis moins de 3 ans 2 2 2
Veuf depuis plus de 3 ans 1a 1a 1a

Dois-je remplir une déclaration d’impôts au Luxembourg ?

Il existe plusieurs cas dans lesquels le contribuable, qu’il soit résident ou non-résident, s’il perçoit des revenus luxembourgeois provenant d’une activité salariée ou d’une pension, est obligé de rentrer une déclaration fiscale au Luxembourg :

  • lorsque les contribuables non-résidents mariés ont opté pour une assimilation fiscale aux contribuables résidents, avec imposition collective ou individuelle, et se retrouvent donc en classe d’impôt 2 ;
  • lorsque dans le ménage, il y a un revenu imposable luxembourgeois de plus de 100.000 € ;
  • lorsque dans un ménage résident, il existe un cumul de plusieurs revenus (deux salaires, un salaire et une pension, deux pensions, un salaire et une indemnité de l’Agence pour le développement de l’emploi, etc.) et que le montant cumulé des deux revenus dépasse 36.000 € pour les contribuables rangés en classes 1 et 2 et 30.000 € pour les contribuables se situant en classe 1a ;
  • lorsque dans un ménage non-résident, ou pour un contribuable célibataire, il existe un cumul de plusieurs revenus imposables au Luxembourg et que le montant cumulé des deux revenus dépasse 36.000 € pour les contribuables rangés en classes 1 et 2 et 30.000 € pour un contribuable se situant en classe 1a ;
  • lorsque dans le ménage, il y a d’autres revenus supérieurs à 600 €  par an, sur lesquels il n’y a pas de prélèvement d’impôt à la source (loyers au Luxembourg, revenus de capitaux au Luxembourg, etc.) ;
  • lorsque le revenu imposable d’un résident luxembourgeois comprend plus de 1.500 € de revenus de capitaux indigènes soumis à la retenue à la source.

Dans d’autres cas, il peut être avantageux de rentrer une déclaration fiscale même si vous n’y êtes pas obligé.

C’est notamment le cas des frontaliers qui souhaiteraient déclarer certaines charges déductibles afin de réduire le montant de leur impôt sur le revenu luxembourgeois. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous conseiller à ce sujet.

Comment remplir sa déclaration d’impôts au Luxembourg ?

La déclaration d’impôt peut être remplie sous format papier ou, pour plus de facilité, directement en ligne.

Généralement, chaque contribuable redevable de l’impôt luxembourgeois reçoit, au cours du mois de février, un formulaire de déclaration d’impôt par voie postale à son domicile ou une invitation électronique pour déclarer ses revenus à l’Administration des contributions directes.

Le guide des impots, édité chaque année, vous aide à remplir votre déclaration fiscale luxembourgeoise. Il contient des conseils et des exemples concrets pour mieux l’optimiser.

Vous pouvez le commander en version papier ou le télécharger en version PDF !

Quand remplir sa déclaration d’impôts au Luxembourg ?

Les contribuables sont invités à déposer leur déclaration d’impôt, qu’elle soit papier ou digitale, au bureau d’imposition au plus tard le 31 mars de l’année suivant la perception des revenus.

Vos questions fréquentes

  • icone faq question En quoi consiste l’assimilation fiscale pour les non-résidents ?

    En tant que non-résident, vous pouvez demander à être assimilé fiscalement à un résident luxembourgeois. Cela n’est toutefois possible que sous certaines conditions. Vous profitez alors des mêmes déductions et crédits fiscaux que ceux accordés aux contribuables résidents.

    Si vous ne choisissez pas l’assimilation, vous êtes imposé au Luxembourg uniquement sur vos revenus de source luxembourgeoise. Dans ce cas, vous ne pourrez déduire fiscalement qu’un certain nombre, plus limité, de dépenses.

  • icone faq question Quelles sont les conditions pour être assimilé fiscalement aux résidents en tant que frontalier ?

    Peuvent être assimilés fiscalement et sur demande :

    • les contribuables non-résidents qui ont au moins 90 % de leurs revenus mondiaux au Luxembourg ;
    • les contribuables résidents belges qui sont imposables au Luxembourg pour plus de 50 % des revenus professionnels du ménage.