Est-ce que vous n'avez pas intérêt à ce que je sois à découvert ?

 

Non, car cela représente pour la banque un risque, un coût et un temps de traitement. Lorsque on ouvre un compte, une convention est signée entre le client et la banque. Une ligne de crédit, déterminée en fonction du profil du client, peut être définie. Des frais peuvent intervenir lorsqu'on dépasse le montant convenu. Ce dépassement « non autorisé » n'est donc pas de l'intérêt du client. Par ailleurs, ce dépassement n'est pas non plus de l'intérêt du conseiller, qui doit fournir un travail supplémentaire de vérification de la situation des comptes, et doit accompagner un client qui peut être insatisfait de la situation. Enfin, d'un point de vue plus global, l'ensemble des dépassements non autorisés auxquels la banque doit faire face constitue un montant de crédits non prévus, donc plus risqués et plus coûteux que des crédits « classiques ».

 

Toutes les questions