Il est fort probable que les montants versés par les Etats au moment de la retraite ne soient pas suffisants pour vous assurer un niveau de vie équivalant à celui que vous avez actuellement. Chacun doit donc s'attendre à ce que l'écart entre le salaire en fin de carrière et la pension légale se creuse de plus en plus.
Afin de compenser cette différence de revenu, la loi permet actuellement aux banques de proposer des solutions d'épargne-placement. En plus de vous offrir un apport supplémentaire non négligeable lors de votre retraite, vous pourrez, dès l'année de souscription, déduire de vos impôts le montant épargné.
Par exemple, optez pour le produit OptiPension, et constituez-vous une épargne-pension. Vous pouvez bénéficier en même temps de déductions fiscales*. Le montant épargné sera disponible à partir de vos 60 ans (maximum 75 ans), soit sous forme de rente viagère mensuelle ; soit sous forme de capital (max. 50% du capital accumulé, le reste en rente viagère).

 

*D'une façon générale le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque individu et qu'il est susceptible d'être modifié ultérieurement.